Talila meets Horse Raddish : la diva et les cow-boys

La première est une chanteuse emblématique de la scène parisienne, qui continue, à 72 ans, de raconter sa vie de fille d’émigrés juifs polonais, entre jazz et cabaret, avec tendresse et malice : « une grande dame du blues yiddish qu’on a trop tardé à programmer et que j’avais dans l’idée de décoiffer un peu », précise Laurence Haziza. C’est elle qui a eu l’idée de marier son univers de cabaret intimiste au rock musette de Horse Raddish, « un des meilleurs groupes klezmer français ». Entre l’attachante diva et les cow-boys du swing, véritables trublions de l’improvisation, la chevauchée à travers l’Europe de l’Est s’annonce électrique et pleine de charme.
Le 25 novembre, 18h, Espace Rachi

Anne Berthod ( article paru dans Télérama.fr le 23/11/2018)

 

 

Publicités

A propos horseraddishmusic

la musique klezmer telle qu'elle était jouée au 21ème siècle
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s